Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Ermite Urbain

Deux prières universelles

30 Janvier 2020 , Rédigé par Philippe Le Bihan Publié dans #dialogue, #dogmes, #foi, #œcuménisme, #salut, #œuvres, #œcuménique

   Penser, après l'article précédent, que je ne prie pas Marie (ou en général car trop protestant), serait une grave erreur. Au contraire, pendant des années lorsqu'il passait aux environs de minuit sur Radio Notre-Dame (Paris) j'aimais à prier le Rosaire ou le Chapelet Médité. Dans une version alternative: je corrigeais juste un mot en silence dans ma tête.

   Prier Marie n'est pas anti-protestant et uniquement réservé aux catholiques selon moi. En effet, cette prière se base essentiellement sur l'Évangile de Luc et ne trahit donc en rien les Écritures; on peut par ailleurs en trouver des prémices dans l'Ancien Testament aux Livres des Prophètes.

   Puis il y a une prière vraiment universelle, elle au moins sans discussions entre confessions, le Notre Père. Prière enseignée par Jésus-Christ lors du sermon sur la colline (ou montagne). Mais néanmoins il convient de la lire à la lumière du Livre de Job évoqué dans un article précédent sur Satan «ange déchu ou ange promu?».

   En effet, elle vient il y a quelques années, de la part des catholiques, de subir un remaniement qui heureusement n'a pas été pris en compte par toutes les confessions.

   Bref voici le Notre Père universel:

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre nom soit sanctifié,
que votre règne vienne,
que votre volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel.

Donnez-nous notre pain de ce jour,
pardonnez nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous soumettez pas à la Tentation mais délivrez-nous du mal.

Car c'est à vous qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire,
pour les siècles des siècles,

Amen!

   Alors, maintenant, comment quelqu'un qui d'abord se réclame d'un certain protestantisme (mais apprécie fréquenter les églises catholiques néanmoins; je le dis d'emblée) et qui ensuite ne reconnaît nullement le dogme Constantin de Jésus=Dieu, peut-il prier Marie et qui plus est le fameux Avé Maria?

   Et bien c'est possible! Et voici ce que j'ai prié pendant des mois en écoutant Radio Notre-Dame comme indiqué ici plus haut:

Je vous salue Marie, pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, Mère du Messie,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen!

   Un simple changement de mot, un remplacement de "Dieu" par "Messie" et cela m'a permis de méditer les mystères divins sans tiquer toutes les dix secondes...

Lire la suite