Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Ermite Urbain

Des bienfaits de l’œcuménisme et du dialogue inter-religieux

24 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan Publié dans #œcuménisme, #dialogue, #dogmes, #interreligieux

Première Rencontres d'Assise en 1986

Première Rencontres d'Assise en 1986

   Le dialogue inter-religieux est une nécessité de l'humanisme, donc de l'humanité. L’œcuménisme est une nécessité du christianisme, donc de tout chrétien. Je commencerai ici par la nécessité de l'œcuménisme qui nous aidera à mieux comprendre celle du dialogue inter-religieux.

   Après plus d'un demi siècle de déchirements, mais pas pour rien, de débats, de réflexions, de lectures et interprétations propres de la Bible, l'Église Catholique a vu son pouvoir autrefois monopolistique se disloquer en une multitude d'églises visibles issues du protestantisme et de la Réforme. Sans parler du conflit, millénaire celui-là, avec les Orthodoxes.

   Pourtant la force que portent les uns ne se retrouve pas forcément chez les autres! En effet, je parlais dans une vidéo sur la Foi et les Œuvres de la Force de l'Eucharistie catholique surtout pratiquée sous les deux espèces (pain et vin, hostie et vin blanc coupé d'eau). Je dois reconnaître que au moins, si certains n'y admettent pas la transsubstantiation, on est forcé d'y reconnaître la présence de l'Esprit du Messie. Force manquante dans les protestantismes.

   Par ailleurs il y a la Force de la lecture personnelle de la Bible chez les Protestants qui induit la pose de fondements solides à sa Foi. Ce qui manque aux catholiques croyants parce qu'il en a toujours été dit ainsi et qui ne savent répondre que très faiblement et insuffisamment aux contradictions.

   La Force des uns et des autres doivent se combiner et non se combattre pour le bien du christianisme. Cela s'appelle l'œcuménisme qui n'avance qu'à petits pas. Ainsi un baptisé catholique ne peut participer en général à la remémoration de la Cène (l'eucharistie) dans une église protestante et inversement. Ainsi bien souvent un protestant en mettra pas les pieds à la messe catholique en général et inversement.

   Ce qui prouve bien que l’œcuménisme a encore du chemin à accomplir. Tous, chrétiens, croyons au même Sauveur (Jésus-Christ), nos différences confessionnelles n'étant qu'affaires d'hommes et non affaires de Dieu!

   Donc, on le voit bien, rien qu'entre chrétiens des humains se sont érigés "Maîtres après Dieu", souvent "avant même Dieu" d'ailleurs, et nous ont séparés du divin.

   Et assumant me montrer relativiste, je dirais «qu'en est-il donc entre religions différentes»? N'en va-t-il pas de même?

   Le mot «Religion» signifie «relier». La religion permet de relier, est ce qui relie, les individus entre eux. Je dirais donc oui, certes, à chaque culture sa religion et il est important qu'il existe des différences religieuses quant à l'entendement du divin, du miraculeux, du Salut même, afin qu'il y ait différentes cultures!

   Cela permet de contrebalancer le mouvement de mondialisation marchand que de sauvegarder nos différences culturelles donc religieuses. L'idéal n'est certainement pas le grand melting-pot.

   Néanmoins, et je crois que ce fut la conclusion de Jean-Paul II lors du premier Congrès d'Assise en 1986, il y a un fond de Vérité dans chaque religion. Cette constatation conduit donc, et c'était le but de ces Rencontres d'Assise, à prôner et prier pour la Paix entre les Peuples tout en évitant l'acculturation.

Lire la suite

Des trois doigts

19 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan

Des trois doigts

   Comme illustration de blog, je montre trois doigts disposés perpendiculairement. Pourquoi? D'abord trois comme le baptême trinitaire ou Trinité tout simplement: Père (Dieu), Fils (Messie), Esprit-Saint (Lois du Cœur).

   Mais c'est aussi l'unité de l'espace temporel et intemporel: les axes temporels Nord-Sud et Est-Ouest du "carré" terrestre et l'axe intemporel Bas-Haut l'unifiant au "cercle" céleste.

   Cela me semble porteur de sens même pour un non-chrétien ou un non-croyant. Ce que nous faisons de temporel (politique, science, actes de la vie courante) est pour chacun de nous unifié à l'intemporel (échelle de valeur[s], éthique, philosophie, art de vivre, foi religieuse).

   Et pour reprendre le fameux «ce qui est en haut est comme ce qui est en bas», ces trois doigts signifient que le temporel scelle un lien avec l'intemporel. Les trois axes perpendiculaires (Nord-Sud, Est-Ouest, Bas-Haut) sont indissociables...

Lire la suite

Pour plus de respect

18 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan

Lire la suite

Un nécessaire retour au sens premier de "la Foi sauve"

11 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan Publié dans #foi, #œuvres, #salut

Un nécessaire retour au sens premier de "la Foi sauve"

   «La Foi Sauve» provient d'un constat qui poussa Luther à rejoindre et amplifier le mouvement de la Réforme, un constat premier du protestantisme mais qui aujourd'hui a malheureusement été détourné de son sens primitif dans le monde protestant.

   Il s'agissait au départ, dans son fondement, non d'une négation de la nécessité des œuvres mais de l'inutilité de ce que l'Église Catholique pratiquait: d'abord la confession auprès d'un curé ou prêtre, ensuite l'achat d'indulgences afin de s'assurer une place au Royaume de Dieu.

   «Le Royaume de Dieu est offert non à qui l'achète mais à tous ceux qui ont la Foi en Dieu et en Jésus-Christ»! C'est l'un des fondements de la pensée luthérienne et de sa révolte. Si j'ajoute à cela qu'il "persévère" en se référant à la Bible où il est écrit «confessez-vous les uns auprès des autres» et non «auprès d'un ancien, d'un diacre, etc.» et que le fondement du protestantisme est de rejeter les dogmes établis par des hommes mais ne faisant pas partie des Écritures pour privilégier ce qui est bel et bien écrit dans la Bible, dès lors on comprend beaucoup mieux la génétique de l'affirmation qui est la même que celle de Jésus: «va, ta Foi t'a sauvé»!

   Mais n'oublions pas, contrairement à certains courants dont j'ai déjà parlé ici, que Jésus ajoute: «et ne pèche plus»! Ce qui signifie clairement que cette Foi serait nulle sans les Œuvres (cf. l'Épître de Jacques et l'Apocalypse de Jean)...

   Telle est la génétique même de l'affirmation chez les protestants primitifs «la Foi sauve».

Lire la suite

Utile la Prison?

10 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan

J'ai publié voici maintenant pas mal de temps une brochure intitulée "Utile la Prison?". Alors évidemment poser la question c'est déjà y répondre.

Je n'ai pas l'éloquence d'un avocat mais je dirais que je préférerais qu'un criminel plutôt que de passer des années en prison pour rien sinon être encore plus salaud à sa sortie, passe des années face, selon son crime, à des professeurs, des éducateurs, des psychologues, des psychiatres, des sexologues et change complètement de mentalité.

Quand on est adulte on n'est plus à la cours de récréation où un prof., un pion, vient te dire «toi t'as pas été sage, au coin pendant un quart d'heure!».

Ainsi Marc Dutroux a été condamné à 30 ans de réclusion, peine maximale en Belgique. Le réquisitoire contre la peine de mort a déjà été fait par Robert Badinter en France, ce réquisitoire continue dans le monde et principalement aux USA où l'on découvre grâce aux nouvelles techniques de recherche de traces d'ADN de plus en plus de cas de gens qui ont été assassinés par la "Justice" par peine de mort et qui se révèlent avoir été innocents des crimes dont on les accuse! Cela se suffit à soi-même je pense.

Oui, Marc Dutroux a été condamné à de la prison, seulement comme je l'explique et j'explique aussi pourquoi dans cette brochure, la Prison est une "peine" inutile et il faudrait d'ailleurs en finir avec la notion de "peine" de "punition" de "t'as pas été sage, au coin!". Car comme on l'a pas traité, et nul doute que la pédophilie est un phénomène psychiatrique qui relève de la sexologie et donc se traite, car par ailleurs après ses 30 ans de prison il sera de facto libéré, il sera libéré toujours pédophile!

Ce qui fait dire aux populos «qu'il reste en prison», «avec nous il n'en sortira pas». Or nous sommes en démocratie, ou en tout cas censés l'être, donc il y a un principe supérieur aux émotions fut-ce relayées à force d'affect par les médias, c'est le principe du Droit et de son respect. 30 ans c'est 30 ans pas plus!

Il n'a pas changé, certes mais la faute à qui? Pas à lui. À ceux parmi tous les législateurs (les politiciens donc) qui ne se sont jamais demandé si la prison servait réellement à quelque chose et s'il ne fallait pas la remplacer par quelque chose d'autre.

Je veux bien que ce soit un chantier de plusieurs dizaines d'années, mais on n'a même pas encore trouvé bon de l'initier.

Et enfin à ceux qui prendraient les prisonniers pour des fabuleux héros type "Robin des Bois" qui soi-disant en feraient voir jusqu'à la mort à des violeurs et des violeurs d'enfants encore pire; détrompez-vous!

En effet, au moins un témoignage d'un ex-prisonnier me fait dire que si ce violeur est belge certes il passera un mauvais quart d'heure en prison mais s'il est arabe rien ne lui arrivera! En effet, ce prisonnier avait rencontré à la prison de Forest un arabe qui ne cachait à personne d'être là pour viol incestueux sur mineure d'âge et jamais celui-ci n'a eu de problèmes avec quiconque au sein de la prison! C'est que tu comprends mon frère c'est écrit dans le Coran...

C'est qu'il ne faut pas attendre d'impartialité, d'égalité de jugement de la part de justiciables qui à travers les Tribunaux n'ont appris que la fausseté du dogme selon lequel "tout le monde est égal en Droit".

En effet, ce présupposé des Droits de l'Homme n'est pas d'application en Belgique (et j'y ajouterai la notion de "double peine" abordée dans cette brochure) ni même en France!

En effet: Tariq Ramadan s'est retrouvé incarcéré dès la première accusation de viol et l'est maintenant depuis des mois alors que à chaque audition (trois maintenant) les dires des plaignantes étaient disqualifiés et pendant ce temps Luc Besson ne subit pas le même sort du tout. Normal l'un est perçu comme "un affreux théoricien islamiste" (ce qu'il n'est pas), l'autre comme le fleuron de la Culture Française.

Récemment (il y a quelques années), en réaction à la question "utile, la prison?", le monde judiciaire a trouvé bon d'argumenter que la peine de prison était utile car elle permettait d'isoler le délinquant du milieu criminogène qu'il fréquentait quotidiennement.

J'aurai face à cela deux remarques, une humoristique et une seconde plus réaliste.

1. Si tel était l'utilité de la prison alors on ferait bien d'y envoyer tous ceux qui suivent une quelconque cure de désintoxication à quelque addiction que ce soit (tabac, alcool, drogues, jeux d'argent, jeux vidéo, achat compulsif, etc.). Pourquoi n'est-ce pas le cas puisque la prison se révèle si utile que ça?

2. La réalité est qu'on écarte le délinquant le temps de sa peine mais qu'une fois libéré il courra directement illico-presto retrouver ses vieilles connaissances "criminogènes", qu'en plus la fusion avec ce groupe d'amis sera encore plus forte qu'avant d'autant que désormais il leur devra de ne pas s'être retrouvé clochard à sa sortie, et qu'enfin il connait désormais la différence entre Liberté et Enfermement!

Ce qui fait que désormais il n'hésitera plus beaucoup avant de tirer sur la police quand il faudra défendre sa liberté d'être... en Liberté!

Lire la suite

Serons-nous jugés par la Foi ou par les Oeuvres?

6 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan Publié dans #foi, #œuvres, #salut

   J'ai écouté une radio protestante française dans la ligne de la Réforme (Érasme, Luther et Calvin), Radio Oméga (Franche-Comté), et j'ai été agréablement surpris d'y entendre tôt le matin une citation de l'Épître de Jacques, un épître qui insiste sur la vanité de la Foi sans les Œuvres.

   Et un épître conforme à l'Apocalypse de Jean (ou Livre des Révélations accordées à Jean) où tout le long il est bien établi que ce ne sera pas notre foi qui sera soupesée mais bien nos actes accomplis sur Terre, de notre vivant, qui seront jugés.

   Car la Foi, presque tout le monde l'a, même les musulmans qui croient effectivement que Jésus était bien le Messie (c'est écrit dans le Coran en noir sur blanc). Néanmoins il m'est avis que, selon l'Apocalypse, un chrétien membre actif de la Mafia Sicilienne ou un musulman djihadiste d'ISIS (EI) ont moins de chance d'obtenir le Paradis qu'un Juif ou qu'un Hindou, qui n'ont pas la Foi en le Christ, ayant passé sa vie à nourrir et éduquer des orphelins.

   Mais alors pourquoi donc il y a des protestants (et ils sont principalement Évangélistes) qui continuent face à cette simple Raison de prétendre que la Foi se suffit à elle-même? Contre la Raison tirée des Évangiles, Épîtres, Apocalypse?

   C'est qu'ils ont un public provenant de cultures où l'on est pas prêt à changer sa Foi en Œuvres, pas prêt à abandonner ses vices, ou alors préférant nommer "vices" de petites choses (fumer du tabac) tout en fermant les yeux sur de grandes choses (homosexualité, transgenre, vente et trafic de drogues, etc.).

   Et le Pasteur de telles églises, principalement dans les pays du Sud et les ressortissants de ces pays, n'a absolument pas intérêt à provoquer un Réveil.

   Car tout n'est que question financière. Le pasteur vit dans l'évangélisme du décime. S'il appuie la où ça fait mal, ça fait moins de fidèles, donc moins de rentrées d'argent. Il a donc tout intérêt à continuer de dire «faites comme vous voulez, abstenez-vous juste de fumer, votre Foi vous sauvera»; un message facile à entendre et qui assure un flux de décimes continu voire croissant!

   C'est triste à dire mais c'est bel et bien ainsi qu'il en est...

Lire la suite

Des Mouches et de Dieu...

5 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan

   Les mouches peuvent nous en apprendre beaucoup sur Dieu, la Création et le Monde tel qu'il est...

Lire la suite

Ne pas condamner pour peut-être être sauvé!

1 Septembre 2019 , Rédigé par Philippe Le Bihan

   En repensant à ma vidéo précédente sur la Foi et les Œuvres, je me fais la remarque qu'on pourrait penser que je justifie tous types d'atteintes (physiques, morales) aux homosexuels. Ce n'est pas le cas du tout et je tenais ici à m'en expliciter.

   Ça rejoint la très philosophique et profonde sourate "La Lumière" du Coran ainsi que les paroles de Jésus-Christ dans les évangiles: certes la Loi de Moïse dit de lapider, mais «que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre» ou dans le Coran le très beau: «ne vous vantez pas d'être Justes car vous n'êtes justes que pour avoir été pardonné [par Dieu]».

   Dès lors, je ne peux ni injurier ni lapider car je ne sais pas quel sort réserve Dieu à ce gay. Peut-être que dans dix ans il sera un parfait hétérosexuel; peut-être même dans une seule semaine. Et si je le mets à mort avant même que Dieu n'en ait décidé ainsi, ne sera-ce pas moi le coupable? Évidemment si!

   Et si dans mon cas la Foi s'est accompagnée d'une pénitence et d'une repentance, c'est-à-dire de l'Oeuvre, même si dans le cas de ce gay il n'y a pas oeuvre directement visible mieux vaut qu'il garde la Foi malgré son état de ce que je juge être un péché.

   Le seul Juge en droit canonique est Dieu Lui-Même et Lui-Seul! Face à lui, nous avons Jésus comme avocat infatigable et... Satan comme accusateur (c'est d'ailleurs la signification de ce nom).

   Que Dieu me garde de me mettre à la place de Satan, d'accuser qui que ce soit, moi qui ne connaît pas les plans de Dieu pour tel ou tel individu!!!

Lire la suite